Rondeur et splendeur

Ton corps mouvant
Ton corps rond
Dansant sur la musique
Ayant sa musique
Je vois sa rondeur, intelligence et malice
Je vois sa rondeur, façonnée par le temps
Ce corps féminité
Ce corps déesse
Sorti de l’ère païen narguer les êtes obscures
Me voilà rond, me voilà beau
Me voilà rond, me voilà debout
Me voilà rond, me voilà dansant
Me voilà rond, me voilà dessinant
La féminité et moi, et moi la féminité
Me voilà être des êtres , dieu des dieux
Je te nargue, je t’interroge
Je suis libre et toi, l’es tu ?
Je me suis marié à la musique
Je me suis fusionné à ses rythmes
Toi qu as tu fait
Pauvre esprit, emprisonné des carcans
Perdu de ton propre corps
Moi j existe, t’exprimes tu ?
Moi je danse , chantes tu?
Moi je vibre, ondules tu ?
Moi je me noie, c’est du beau
Tu es sur le sable, mais tu es enterré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :