L’étreinte de fer

Tu cours nue

La peau douce

L’œil brillant

Le pas dansant

Les seins tournants

Étreindre l’autre

Et tu te heurtes au bouclier de fer

Glacé

Rigide

Immobile … sans vie

Tu regardes autour de toi

Tu es seule, tu es nue

Tous armures

Es-tu normale ?

Un commentaire sur “L’étreinte de fer

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :