Douleurs mystères

Pleurer en silence

Et souffrir dans l’ignorance

Taire ses voix

Et mourir mille fois

***************

Aux grandes douleurs

Les grands cœurs

Absents

Plus encore, on pleure

******************

Sombrer sans fond

Les yeux ouverts

Sur le néant

Sur les leurres

****************

Se regarder dans le miroir

Trouver le laid

De l’abime des yeux

De l’absence de lumière

Et les larmes s’empilent

Dans un temps sans fil

Un commentaire sur “Douleurs mystères

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :